Produits : Thermistances NTC - CTN 

Plage de température -20...105°C - IP68

Sonde NTC IP68
Lg : 1500mm T°max : 105°C

3,99€HT | Détails

Sonde NTC - Lg : 1500mm T°max : 105°C - IP68

3,99€HT

Sonde NTC étanche T°max : 105°C - Lg : 1500m

3,21€HT

Sonde NTC - IP67 - Lg : 3 à 15m T°max : 125°C

9,12€HT

Sonde étanche NTC

T°max : 105°C - Lg : 1,5 à 5m - B(25/85) 3435K

3,21€HT | Détails

Sonde NTC IP67

Lg : 3 à 15m

T°max : 125°C

Plage de température -40...125°C - B(25/85) 3977K

9,12€HT | Détails

Qu'est-ce qu'une sonde à thermistance NTC (EN) - CTN (FR) ?

Sonde CTN étancheNTC signifie "negative temperature coefficient", appelé CTN en français "coefficient de température négatif". Les thermistances NTC sont des résistances à coefficient de température négatif, ce qui signifie que la résistance diminue lorsque la température augmente. Ils sont principalement utilisés comme capteurs de température résistifs et dispositifs limiteurs de courant. Le coefficient de sensibilité à la température est environ cinq fois supérieur à celui des capteurs de température au silicium (silistors) et environ dix fois supérieur à celui des détecteurs de température à résistance (RTD). Les capteurs NTC sont généralement utilisés dans une plage de -55 ° C à 200 ° C.

La non-linéarité de la relation entre la résistance et de la température présentée par les résistances NTC pose un défi majeur pour l'utilisation de circuits analogiques pour mesurer avec précision la température, mais le développement rapide des circuits numériques résolu ce problème permettant le calcul des valeurs précises en interpolant des tables de consultation ou par résolution d'équations qui s'approchent d'une courbe typique de NTC.

Définition de la thermistance NTC - CTN

Une thermistance NTC est une résistance thermosensible dont la résistance présente une diminution importante, précise et prévisible à mesure que la température centrale de la résistance augmente dans la plage de températures de fonctionnement. 

Caractéristiques des thermistances NTC - CTN

Contrairement aux détecteurs de température à résistance, qui sont fabriqués à partir de métaux, les thermistances NTC sont généralement constituées de céramiques ou de polymères. Différents matériaux utilisés entraînent des réponses de température différentes, ainsi que d'autres caractéristiques.

Courbes T°/R des sondes à thermistances NTC - CTN

NTC-resistance-temperature.pngLa sensibilité à la température d'un capteur NTC est exprimée en "variation de pourcentage par degré °C". Selon les matériaux utilisés et les spécificités du processus de production, les valeurs typiques des sensibilités à la température vont de -3% à -6% par ° C.Alors que la plupart des thermistances NTC sont généralement adaptées à une utilisation dans une plage de température comprise entre -55 ° C et 200 ° C, lorsqu'elles donnent leurs lectures les plus précises, il existe des familles spéciales de thermistances NTC pouvant être utilisées à des températures proches du zéro absolu (-273,15 ° C) ainsi que ceux spécialement conçus pour une utilisation au-dessus de 150 ° C.

Comme on peut le voir sur la figure, les thermistances NTC ont une pente de résistance-température beaucoup plus forte que les RTD en alliage de platine, ce qui se traduit par une meilleure sensibilité à la température. Malgré tout, les capteurs RTD (THERMOMÈTRES À RÉSISTANCE PLATINE type Pt100) restent les capteurs les plus précis avec une précision de ± 0,5% de la température mesurée et ils sont utiles dans la plage de température comprise entre -200 ° C et 800 ° C, une plage beaucoup plus large que celle des capteurs de température NTC.

Comparaison avec d'autres capteurs de température

Par rapport aux RTD, les NTC ont une taille plus petite, une réponse plus rapide, une plus grande résistance aux chocs et aux vibrations à moindre coût. Ils sont légèrement moins précis que les RTD. Par rapport aux thermocouples, la précision obtenue des deux est similaire; cependant, les thermocouples peuvent résister à des températures très élevées (jusqu'à plus de 1000 ° C) et sont utilisés dans de telles applications au lieu des thermistances NTC - CTN, où ils sont parfois appelés pyromètres. Malgré cela, les thermistances NTC offrent une sensibilité, une stabilité et une précision supérieures à celles des thermocouples à des températures plus basses et sont utilisées avec moins de circuits supplémentaires et donc à un coût total inférieur. Le coût est en outre réduit par le manque de besoin de circuits de conditionnement de signal (amplificateurs, convertisseurs de niveau, etc.) souvent nécessaires pour les RTD et toujours nécessaires pour les thermocouples.

Risque d'auto-échauffement

Effet auto-chauffant

L'effet d'auto-échauffement est un phénomène qui se produit chaque fois qu'un courant circule dans la thermistance NTC. Comme la thermistance est essentiellement une résistance, elle dissipe l'énergie sous forme de chaleur lorsqu'il y a un courant qui la traverse. Cette chaleur est générée dans le centre de la thermistance et affecte la précision des mesures. La mesure dans laquelle cela se produit dépend de la quantité de courant qui circule, de l’environnement (qu’il s’agisse d’un liquide ou d’un gaz, qu’il y ait un flux sur le capteur NTC, etc.), du coefficient de température de la thermistance et de l'état de la thermistance. Le fait que la résistance du capteur NTC et donc le courant qui le traverse dépend de l'environnement est souvent utilisé dans les détecteurs de présence de liquides tels que ceux que l'on trouve dans les réservoirs de stockage.

Capacité thermique

La capacité thermique représente la quantité de chaleur nécessaire pour augmenter la température de la thermistance de 1 ° C et est généralement exprimée en mJ / ° C. Connaître la capacité thermique précise est d'une grande importance lors de l'utilisation d'un capteur à thermistance NTC comme dispositif limiteur de courant d'appel, car il définit la vitesse de réponse du capteur de température NTC.



par page
Résultats 1 - 24 sur 34.
Résultats 1 - 24 sur 34.